La rééducation sentimentale, Tome 3 : Un sentiment d’éternité de Emma Cavalier

99972825Résumé :

Il y a de ces choses dont on pense qu’elles sont immuables, éternelles. Les bouddhas d’Afghanistan, les forêts d’Amazonie, les tours du World Trade Center, les glaces de la banquise… Jusqu’au jour où l’on réalise qu’elles peuvent disparaître avec la même fragilité qu’un papillon éphémère et que le monde en sera changé à jamais. Le couple formé par Étienne et Valérie, c’était un peu cela. Le symbole d’un amour que rien ne peut détruire. Jusqu’au jour où… Lorsqu’après quinze ans de vie commune, le poids du temps qui passe devient insupportable, Étienne et Valérie se déchirent et se séparent. C’est la tempête dans leur entourage : amis, parents, enfants, chacun a son mot à dire. Si la naissance de l’amour a lieu dans l’intimité, une rupture est l’affaire de tous et chacun, à sa manière, veut y avoir sa place. Sous les yeux de leurs proches, Étienne et Valérie tentent de se reconstruire, chacun de leur côté. À travers leurs souvenirs les plus torrides, nous revivons les quinze années de sexe et d’amour sur les décombres desquelles naîtra la suite de leur histoire. Une ultime quête de soi et de l’autre, qui vient clore la trilogie de La rééducation sentimentale. Servi par une écriture fine, précise et sensuelle, Un sentiment d’éternité confirme Emma Cavalier comme la romancière du sentiment amoureux.

 Mon Avis : 

J’avais beaucoup aimé les deux premiers tomes et c’est avec plaisir que je me suis plongé dans  Un sentiment d’éternité.

Dans ce dernier tome, nous suivons un couple que nous connaissons croyons connaître. Il s’agit de Valérie & Etienne, un couple qui nous paraît très solide et adepte du bondage japonais .  Mais la vérité est loin d’être idyllique !  Après 15 ans de vie de couple, Étienne et Valérie se séparent. Les amis et enfants de ces derniers tentent de comprendre les raison de cette séparation et de les réconcilier. Il faudra attendre le POV personnelle de nos protagonistes pour avoir le fin mot de l’histoire concernant leur indéniable rupture.  

Ce que j’ai énormément aimée dans ce tome, c’est le fait d’avoir les POV non seulement  des amis très proches du couple mais également de leurs enfants. Grâce à sa merveilleuse plume, Emma Cavalier a réussi avec succès ce tour de mains. Le ton et le vocabulaire était parfaitement adapté aux personnages. 

C’est avec un réel déchirement que l’on quitte nos héros et qu’on espère ( même si cela est peu probable ) les retrouver un jour.

Je remercie chaleureusement les éditions Hugo & Cie et Babelio pour m’avoir permis de découvrir cette superbe trilogie ! 

Publicités

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s