Mélanie et les sept frères McGowan – Kate Brian

melanie-et-les-sept-freres-mcgowan-32347Résumé :

Mélanie, 16 ans, en a plus qu’assez de déménager. Alors, quand elle apprend qu’elle doit partir pour la Corée, elle pique une crise. Ses parents acceptent de ne pas l’emmener, mais à une condition : elle devra habiter chez des amis, le couple McGowan… et leur sept fils ! Mélanie est un peu inquiète à l’idée des sept garnements qui l’embêtaient quand elle était petite, mais elle accepte, loin d’imaginer que les garçons étaient devenus… de vrais canons !

Entre son nouveau lycée et la vie quotidienne avec sept individus du sexe opposé, Mélanie se sent vite dépassée et troublée.

Mais il est hors de question qu’elle rejoigne ses parents en Corée. Elle décide donc d’établir un efficace plan de survie !

L’avis de Zali’ :

Je l’ai lu d’une traite lors d’un après-midi à la plage,. Je n’ai pas pu le quitter des yeux à part lors du déjeuner où il fallait bien que je plante ma fourchette ailleurs que dans le vide ou dans mon œil… J’étais vraiment captivée !

C’est encore une de ces histoires adolescentes dont je raffole et que ma mère n’aime pas. Mais moi j’adore lire ce genre en vacances, car c’est la période idéale je trouve…

On penserait pouvoir deviner le déroulement de l’histoire or, c’est un peu le contraire qui se passe sauf pour la rencontre avec les garçons, tant c’est typique de tomber amoureuse de deux ou trois frères ! Le fait qu’elle soit garçon manqué, fille de militaires change un peu la donne… Cela donne des scènes à mourir de rire comme par exemple lors des scènes avec Régina, au spa..

L’histoire est chouette,, on s’attache à Mélanie… Moi je m’y suis attachée mais pas totalement, malgré tout cela ne m’a pas empêché d’aimer tout de suite cette si grande famille remplie de Calvin Klein, enfin, excusez moi, de garçons. Personnellement je n’aimais pas autant Evan que Melanie l’aimait, je le trouvais trop typique, trop parfait, or je voulais pas qu’elle tombe amoureuse d’un gars comme lui… Je dis ça, je dis rien… Et je préférais Sean et Finn.. Je trouve aussi dommage qu’on ne développe, la aussi, pas assez les personnages de Ian et Caleb, les petits derniers, ainsi que les parents, ou au moins le père… Aimee était super, et avec Miller trop mignonne. Haley m’a fait rire, contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’était le cliché de la fille parfaite, sauf qu’au lieu d’être pompom-girl, elle était dans une équipe de foot féminine ! Ca je ne m’y attendais pas… Les passages où Melanie écrit ses observations sont tellement hilarants, je ne pouvais pas m’empêcher de les dire à mon père qui me regardait d’un œil amusé.. Il y en a qui sont tellement véridiques et d’autre, mais alors complètement idiotes ^^.

Par contre la fin… Ah non je n’accepte pas cette fin… Je veux savoir ce qui se passe moi, avec Evan et Finn et avec Aimee…

Publicités

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s