Lever de Rideau sur Terezin de Christophe Lambert

lever-de-rideau-sur-terezin-674139-250-400

Résumé :

Novembre 1943. Apres des mois a se terrer à Paris, dans une chambre de bonne, le célèbre dramaturge juif Victor Steiner est arrêté et déporté. Etant donné sa notoriété, on lui a promis «un traitement spécial»: on l’envoie en Tchécoslovaquie, à Terezin, un camp qui ressemble à une petite ville. A première vue. Car il y règne tout autant de violence que dans les autres camps nazis. Mais Steiner a la surprise de s’y decouvrir un fan: un officier SS qui lui commande une pièce. Elle devra être jouée lors d’une visite de contrôle de la Croix-Rouge internationale, dans le grand théâtre de Prague. Ecrire pour les nazis? Steiner s’y refuse. Mais il n’a pas le choix, et la Résistance interne au camp finit de le décider: ce spectacle pourrait être l’occasion de faire évader des prisonniers.

L’avis de Zali’:

C’est une histoire poignante, forte qui m’a, dès les premières pages, emportée dans la guerre de 39-45… J’ai tout de suite été fascinée par l’histoire, l’écriture rendant la lecture facile mais surtout fluide et captivante..

J’ai lu le passage de Jean Milton à mon père, ne connaissant pas la chute, car à ce moment je m’étais arrêtée à un passage sur des blagues… On a tout deux été surpris de cette chute forte, on ne s’y attendait pas et je trouve que tout le récit se base sur ça (j’entends par « ça », les chutes)…

Je n’aurais jamais cru m’attacher si fort à ces personnages… Je n’aurais jamais cru pleurer pour ce livre… Pourtant je l’ai fait… J’ai pleuré oui, mais j’ai aussi rit, esquissé des sourires, retenu mon haleine…

Le fait de savoir, à la fin, par la note de l’auteur, que la majorité de son travail est « inspiré », je dis bien entre « … » car ce sont des faits réels mais ce n’est pas une histoire vraie mais ce sont des faits, des personnes.. et cela m’a fait prendre conscience de la valeur de ce récit… On y voit, en y repensant, le travail, le labeur de l’auteur avant d’écrire et de mettre en forme son histoire. J’ai d’ailleurs une très grande envie de le rencontrer pour parler de ces choses là !

Je reviens sur les personnages, Steiner est un homme qui nous livre sa pensée de manière réelle – on a l’impression qu’il est là, à côté de nous… Son histoire nous touche. Quand il rencontre au camp les Sapolsky, Leo et son grand-père on est frappé tout comme Steiner par la force de Leo, et sa volonté de vivre. Je me suis attachée au garçon, mais il y a eu des moments où je me demandais pourquoi il agissait de telle ou telle manière… Pourquoi n’est-il pas venu dire au revoir au train dès le début ? Le grand-père, ce mathématicien, était certes un personnage secondaire mais qu’on apprécie au fil du temps. Et ensuite les autres personnages sont aussi très sympathiques. Toute la troupe qu’il créé, bâti au fur et à mesure du temps nous devient toute mignonne. Malheureusement, il ne les développe pas tous et se focalise sur le Grand Sébastian, et Dany entre autres. Le personnage de Dany est très chouette, c’est le comédien qui ne sait pas qu’il est bon. J’ai pleuré pour Moese mais j’aurais adoré avoir un bibliothécaire de ce style ! Et les allemands, Waltz particulièrement, me les ont fait haïr, mais aussi sourire, c’était tellement contradictoire…

Le petit plus, la pièce de théatre, écrite par notre cher Steiner à la fin du récit. J’ai adoré, on revoyait les passages dont parlait Steiner, on découvre le monologue du Grand Sebastian qui est émouvant quand on repense à la cause cachée derrière ce monologue.

J’ai détesté la fin, je ne peux supporter une fin comme celle-ci, surtout après avoir lu la note de Christophe Lambert. Mais j’ose espérer qu’il y aura une suite.. Mais je sais quel livre est apparu dans ma liste des envies Swing à Berlin.

Pour finir, je dois dire que ce livre est particulièrement enrichissant, et pour les personnes s’intéressant à la 2nde guerre mondiale, ce peut être juste un plus magnifique !

Ma note ? 8,5/10 

Zali’

Publicités

2 réflexions sur “Lever de Rideau sur Terezin de Christophe Lambert

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s