Au nom du Roi – Annie Jay

81N49KY8dJL.jpg
Le résumé :
Paris, 1671. Exupère Lecoq, dix-sept ans, beau, dégourdi et de bonne éducation, se voit confier la mission de garde du corps auprès du fils de Madame de Sévigné. Depuis quelques temps, en effet, de riches jeunes gens disparaissent mystérieusement. Une femme serait à l’origine de ces enlèvements. Qui est-elle ? Quel est son but ? Exupère va lui servir d’appât ou, du moins, le faire croire à la belle meurtrière.
L’avis de Zali’ :
Ahlala ! Lire ce bouquin en deux heures c’est chouette ! Je suis restée dans le bel univers de Versailles, de la Cour de Louis XIV ou XVI selon le roman… ici nous sommes en 1671.
Tout d’abord il faut noter que le début est pour le moins étrange puisque je me suis dis… « Qu’est ce que c’est que ça ?! »
En effet, on découvre notre personnage principal ami avec un certain Lucas, un garçon visiblement très sot… Bien qu’on en apprendra les raisons par la suite…
En plus du fait que ce soit un homme, il porte un prénom bizarre et peu commun : Exupère.. oui, oui je ne me trompe pas .. Il a dix-sept ans et est pris d’amour pour Camille qui elle visiblement n’en a rien à faire de lui, elle est l’une des protégées de Mme De La Fayette.
Je crois qu’il s’agit du premier roman d’Annie Jay où le héros est un homme… Cela dit c’est chouette aussi, car on a, je dirais peut être, plus d’action mais moins de manières x)
Grâce à Exupère, le fils d’un policier au service de M de La Reynie, on assiste à plein d’événements et pas moins drôles que si c’était une femme qui racontait.
Diantre ! Je n’aurais jamais cru que mes sentiments seraient si différents pour Camille. Au début je disais à Exupère qu’il l’a laisse tomber mais en même temps je compatissais pour Camille car avoir un tel « soupirant » devait être vraiment très gênant… Je voulais aussi qu’Exupère se concentre par exemple sur la belle et mignonne Toinette mais dès qu’il y a eu les passages avec Marcelin, je me suis dis que c’était bien comme cela. Mais Camille a des réactions trop fausses et qui ne collent pas avec son caractère du début du livre et celui de la fin.. Il manque une sorte de transition.
En tous les cas cela ne m’a pas dérangé plus que ça car la trame de l’histoire était vraiment incroyable ! Qui aurait cru qu’il y avait une Barbe-Bleue dans Paris ? De plus on est à nouveau plongé dans le vieux Paris, on est entouré de ces porteurs, ravaudeuses… Le retour à la réalité est dur ! Je me suis coupé du monde au point de ne pas entendre les bruits autour de moi.
Le titre aussi m’a posé souci. Certes la récompense et l’action rapide joue beaucoup dans ce récit mais tout de même. Cependant ne me demandez pas de trouver un titre équivalent, je ne saurais pas le faire !
Bref, le livre est assez court, donc si je vous en plus, çavous gâcherait le plaisir.
Donc, ma note ? 7,5/10
Publicités

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s