A l’ombre de Smoky Mountain de Leta Blake

81V5aU8jH1L._SL1500_Date de sortie le 28 décembre 2015

Maison d’Edition : Juno Publishing

Catégorie : M/M

Résumé :

Parfois, s’accrocher veut dire lâcher prise.

Après avoir abandonné sa carrière comme chanteur de country à Nashville, Christopher Ryder est assez heureux de se produire dans le parc à thème de Smoky Mountain Dreams dans le Tennessee. Mais alors que sa bien-aimée grand-mère l’aime tel qu’il est, Christopher se sent douloureusement invisible pour le reste du monde. Même lorsqu’il est au centre de la scène, il désire ardemment que quelqu’un voit le véritable ‘lui’.

Le bisexuel Jesse Birch n’a pas de place dans sa vie pour les amourettes. Élevant deux enfants et se battant pour sa famille après un accident tragique qui a pris la mère de ses enfants, il ne veut plus que des coups d’un soir occasionnels. Et il ne veut certainement pas craquer pour son chanteur local préféré. Mais quand Christopher entre dans son atelier de bijoux, Jesse entend une nouvelle chanson dans son cœur.

L’Avis de Plum Kréole :

Si j’avais déjà beaucoup aimé « Le retour de Leith » de la même auteure, je dois dire que pour ce nouveau roman ce fut carrément un Coup de Cœur.

J’ai de suite été embarquée dans cette romance douce-amère, ou l’intensité des mots et le style de l’auteure, nous font vibrer au rythme de l’histoire de Jesse et Christopher, de la première à la dernière page.

Christopher est un jeune homme bien amoché par la vie, émotionnellement meurtri, psychologiquement touché, cela fait de lui un être qui doute en permanence, qui se rabaisse. Il a la sensation de pas mérité d’être vu, compris, aimer …

Quand à Jesse, c’est le fantôme d’un passé toujours présent qui plane sur son cœur et son âme qui l’empêche d’avancer et de s’autoriser à aimer de nouveau.

L’auteure nous offre une sublime histoire d’amour qui prend le temps de se construire, ou les fondations fragiles d’un amour intense et soudain ont su toucher mon cœur et me faire vibrer.

Quand Jesse et Christopher se rencontre pour la toute première fois, c’est comme une évidence. Ils se reconnaissent, ressentent exactement la même chose l’un pour l’autre. Ce qu’ils ne savent pas encore, c’est que la clé du bonheur mutuel se trouve dans chacun d’eux.

 Jesse va doucement apprendre à Christopher à s’accepter. Avec une dose incroyable d’amour, de gestes tendres, il va montrer à ce dernier ce qu’il est et ce qu’il vaut, et lui faire prendre conscience du bonheur qu’il mérite.

Christopher quand à lui sera la clé qui ouvrira la « prison » qui empêche Jesse de se libérer d’un passé ne l’autorisant pas à se laisser une chance d’avancer, de vivre à nouveau tout simplement …

Tout ne sera pas rose, ils vont longtemps se tourner autour sans rien s’avouer. Jesse sera parfois d’une rudesse extrême envers Chris. Il commettra énormément de maladresse, mais vu sa vie et l’était de son cœur, on lui pardonnera car, malgré tout, dans tous ces gestes on ressent tout l’amour qu’il porte à Chris.

Christopher est indéniablement mon personnage préféré. J’ai eu un coup de foudre pour lui. Il est quasiment parfait. Il est d’une douceur infinie envers tous ceux qu’il aime. Malgré toute la souffrance qu’on lui a infligé, il a gardé un cœur pur, un cœur qui pardonne, qui comprends, qui console.

J’avoue que l’empathie, la sympathie et la psychologie dont il fait preuve vis-à-vis des enfants de Jesse sont tout bonnement incroyable. C’est dans tous ces gestes, toutes ces actions, qu’on ressent ses sentiments pour Jesse.

Dans ce roman, tout est parfait, les personnages principaux qui se complètent à merveilles malgré leurs différences, les personnages secondaires qui apportent beaucoup d’intensité dans l’histoire principale, et surtout un décor de montagne qui laisse place au rêve…

En lisant ce roman, vous allez embarquer pour les « montagnes russes » ou les sentiments sont de plus en plus intenses, ou vous allez passer d’un soupir à l’extase, du rire aux larmes … Préparez-vous à un sublime voyage émotionnel ou l’amour prends vie tout en douceur…

Je finirai par deux citations :

« Son cerveau tourbillonnait et cherchait désespérément à mémoriser le moindre détail de ce moment – et surtout la façon dont leurs doigts s’entrelaçaient – pour pouvoir y repenser plus tard, dans son lit, pâmé d’émotion comme un ado. »

« Avec toi, pour la première fois, j’ai l’impression que quelqu’un me voit – me voit vraiment. »

Ma note : 5/5

Publicités

4 réflexions sur “A l’ombre de Smoky Mountain de Leta Blake

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s