Blue note pour héroïne brune de Thiébault de Saint Amand

Résumé : 

Phil Mazelot est un ancien agent des Renseignements qui a officié durant la 1re Guerre Mondiale. Même s’il s’en défend, et se dissimule du mieux qu’il peut sous des dehors de dur à cuire, c’est un rêveur, un vrai poète, un parolier de génie et parfois des vers sublimes lui viennent en tête aux pires moments de ses enquêtes.

Si la France insouciante de la fin des années vingt savoure encore la victoire, il sent le camp adverse ruminer son humiliation. Un nouveau conflit lui paraît inévitable. De poursuites haletantes en rencontres improbables, Mazelot va se rendre compte que le pouvoir et l’argent corrompent toutes les valeurs de la société. Des héros ordinaires se fédèrent peu à peu autour de lui pour former l’un des tout premiers réseaux de ce qui deviendra quelques années plus tard, la Résistance.

Thiébault de Saint Amand vous propose une série historique, musicale et irrésistiblement coquine où l’argot et l’humour sont omniprésents.

La première enquête de Phil Mazelot vous réserve bien des surprises… Qui aurait pu croire que Frédo mourrait un jour dans son lit ?

Dans cette aventure passionnante au cœur de Paname, dans le milieu des maisons à lanternes, la belle Nadège succédera-t-elle à mama Élisa, la mère de Frédo, qui veut garder l’emprise sur le clac familial du Montparnasse ? Le bel Angelo et Mademoiselle trahiront-ils le secret chuchoté par Frédo sur son lit de mort ?

Avis d’Em’Ma:

Tout d’abord je remercie Les éditions du 38 de m’avoir envoyé ce livre. 

Me voilà donc plongée dans la 1ère aventure de l’inspecteur Phil Mazelot.. Celui-ci enquête suite à la mort de Môssieu Frédo bien connu à Paname dans le milieu des maisons closes. 

L’inspecteur décortique toutes les théories possible : la veuve, la belle Nadège.. La mère du défunt, Mama Elisa.. son homme de main, Angélo.. 
Bref les suspects ne manquent pas et les théories ne manqueront pas non plus au fil des pages.
La lecture est rendue un peu compliquée par l’utilisation de l’argot mais une fois lancé on comprends vite et on se forge un nouveau jargon.. Certaines expressions font d’ailleurs maintenant parties de mon vocabulaire même si « clarinette à barbu » n’est pas la chose la plus facile à caser dans une conversation et que personnellement je préfère éviter de trop fréquenter le « boulevard des allongés » !! 

Phil Mazelot est un personnage attachant surtout à cause (ou grâce ?) à son sans – gêne et sans façon toute personnelle d’appréhender la vie.. Une régulière, des femmes, de l’alcool.. 
Et puis c’est un poète ! 
Les personnages sont hauts en couleur et uniques en leur genre.. Chercher la détente dans l’absinthe bleue, traficoter de l’héroïne brune plutôt que blanche.. Chacun a son petit travers et ils ne sont jamais bien éloignés les uns des autres.. 

J’avoue avoir un petit faible pour Francis Moutiers dit Cicisse.. Ami de Phil, ils mangent régulièrement ensemble et sa bonne humeur est mise à l’épreuve à chaque repas ! Et puis sa vie de couple est vraiment trépidante (et tordante !)
J’ai beaucoup aimé me plonger dans l’ambiance parisienne de l’entre deux guerres, apercevoir l’ébauche d’un futur réseau de résistants.. Mais aussi et surtout sentir l’insouciance de chacun..

L’humour est présent au fil des pages et on passe un bon moment en s’essayant aussi à toutes les théories quant au meurtrier.. 
Une lecture vraiment plaisante à lire sans modération ! 

Publicités

Une réflexion sur “Blue note pour héroïne brune de Thiébault de Saint Amand

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s