Dylan Dubois de Martine Pouchain

Résumé :

Après un an en foyer, Dylan, un garçon de 16 ans tendre et solitaire, rentre chez lui… où une surprise l’attend : son père a trouvé une remplaçante à sa mère, partie trois ans plus tôt.
A priori, Dylan n’a rien contre Cynthia, sa séduisante belle-mère. Sauf quand elle met son chien Rusty dehors « parce qu’elle ne supporte pas son odeur ». Et puis, Dylan ne comprend pas pourquoi c’est elle qui fait la pluie et le beau temps dans la maison alors qu’elle passe ses soirées à se faire draguer dans les bars. Il ne comprend pas non plus pourquoi son père mute caniche dès qu’elle le siffle… Mais le pire, c’est quand il finit par comprendre. Cynthia n’est pas seulement une belle-mère désagréable et égoïste : c’est une veuve noire, une machine à diviser, à manipuler et démolir les autres.

Là, il n’a plus qu’une issue : se tirer avec Rusty, direction la forêt, le seul endroit où il se sent en sécurité, pour aller voir si ailleurs a plus de sens qu’ici.

L’avis de Zali’ :

En premier lieu, merci aux éditions Sarbacane pour ce service presse. Une belle lecture ! J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, mais au fil des pages j’ai plongé.
Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce roman, ce sont les petites citations parsemées un peu partout comme de la poussière de fées. La plupart du temps elles étaient de H.D. Thoreau. Mais on en retrouvait de Céline et John Steinbeck. Qu’elles étaient belles et appropriées !
C’est un roman qui me laisse un peu perplexe, sûrement à cause de sa fin. J’imagine bien Dylan, Tobie et Gus vivants dans la cabane jusqu’à ce qu’ils en aient marre.
Le personnage de Dylan est intéressant, mais je trouve dommage que l’on ait pas le droit à une description plus précise de lui, (ou alors je l’ai oublié ce qui serait étrange). Ses problèmes avec sa belle-mère sont étonnants et je ne pensais pas que cela puisse arriver ! Sa relation ami/amour avec Tobie est assez drôle. Il est plutôt rare d’avoir un personnage sourd dans un livre. J’étais vraiment heureuse de la présence de ce personnage. Malheureusement, j’ai eu une impression de survol de leurs discussions, comme si on nous cachait quelque chose…
Le paternel me fait rire. Comment une personne, adulte qui plus est, peut elle être à ce point dupe ? Ah oui ! C’est l’Amour le responsable ! Puisqu’il rend aveugle les personnes concernées, sauf Cynthia visiblement !
Cynthia ? Je ne la supporte pas, comme Dylan. Mais pour une autre raison. Comment peut on être aussi égoïste ? Et négliger son enfant à ce point !?
Il faut tout de suite dire, que c’est bien évidemment la deuxième partie qui m’a plus le plus. Comme Dylan, la forêt est un endroit apaisant où j’aimerais, un jour, essayer de vivre :3
J’ai trouvé renversante la foi de ce garçon, qui a presque le même âge que moi, et qui marche ainsi et jusqu’à la perte de son énergie ! Je tenterais bien l’expérience tiens ! Mais lui était entraîné à force de courir les soirs avec Rusty. Quel brave chien celui là !
J’ai une grande question qui m’a occupé l’esprit lors de ma lecture de la deuxième partie. Les gens sont-ils vraiment si hospitaliers ? Cela se passe t il vraiment de cette façon en 2015 ? Existe t il quelque part un Gus ?
Ah ce cher Gus, on en sait peu mais pourtant je l’ai apprécié, malgré son histoire. « Le faune » est un surnom qui lui va bien, bien que je n’ai pas totalement saisit le sens.
Et pour Mona je ne dirais rien, à part le fait qu’on aurait peut être aimé savoir comme en elle en est arrivée à avoir vie de la petite maison dans la prairie ?
Je ne suis, étrangement, pas du tout en accord avec la playlist car d’habitude elles me plaisent et vont avec ma lecture, or là je n’ai tout simplement pas pu les supporter. Elle ne collait pas au livre je trouve…
Pour conclure, je dirais que j’ai bien aimé l’histoire, les personnages, mais il m’a manqué quelque chose pour adhérer complètement..
La note ? 7/10
Publicités

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s