La bibliothèque des coeurs cabossés De Katarina Bivald

Résumé :
Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

Avis d’Em’Ma :
Le mot bibliothèque dans le titre a de suite attiré mon regard, et très sincèrement je ne le regrette pas !
Dans ce livre, nous suivons Sara, jeune suédoise de 28 ans venue rendre visite à sa correspondante américaine Amy (65 ans).
Suédoise ? Oubliez le stéréotype de la grande blonde et imaginez plutôt une petite souris le nez pris sans arrêt dans un livre. Sara travaillait dans une librairie et ce sont les livres qui les ont rapproché avec Amy.
A son arrivée à Broken Wheel, une surprise de taille l’attends… Elle débarque en plein enterrement, Amy est morte ! Mais Sara décide de rester tout de même et de découvrir tout ce dont Amy lui avait parlé dans ses lettres : les gens, la ville, ses jeunes, les champs de maïs…
Les habitants sont, dans un premier temps sceptiques face à cette étrangère qui se balade partout avec un livre à la main et qui semble autant à sa place qu’une souris dans un jeu de quille.
Malgré son côté effacé, et grâce à son idée d’ouvrir une librairie en ville avec les livres d’Amy, elle va réussir à redonner vie à cette petite bourgade où les habitants vivotent sans s’épanouir. Et elle, de son côté, va enfin lever le nez de ses bouquins et découvrir que les gens de la « vraie vie » méritent que l’on s’intéresse à eux autant que les héros de romans !
Les habitants de Broken Wheel finiront par s’attacher à cette douce illuminée et tenteront l’impossible pour qu’elle puisse rester parmi eux une fois son visa expiré.
Au fil des pages, on s’attache aux personnages, à leur histoire. Ils sont décalés et extravagants, certains sont bourrus d’autres gais (et gays), charmants ou un peu barrés mais tous ont ce petit quelque chose qui nous fait les aimer.
Ce récit est fait pour les amoureux des livres, pour ceux qui ne se voient pas vivre sans un livre à portée de main mais aussi pour tous ceux qui aiment la vie, l’amour et l’amitié.
C’est une romance douce, tendre et gaie.. Au fil des pages on s’aperçoit de l’importance des autres dans notre vie, de la place qu’on leur accorde.
Malgré quelques longueurs au départ, on passe un magnifique moment.. Pour ma part, je l’ai fermé après avoir lu la dernière page avec un peu de nostalgie et un sourire aux lèvres..
Petit conseil : lorsque vous lirez ce livre, ayez toujours à portée de main une feuille et un stylo pour y noter toutes les suggestions de lecture de Sara et Amy ! Elles sont d’excellent conseil !

Publicités

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s