The book of Ivy d’Amy Engel

Résumé :

Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d’une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s’est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s’est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L’objectif, c’est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu’un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu’un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu’en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l’enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? Book of Ivy est le premier roman d’Amy Engel, à la fois suspense insoutenable, dystopie cruelle et histoire d’amour torturée.

L’avis d’Em’ma :

Nous voilà, dès les 1ères pages, projetés dans un monde post – apocalyptique. L’être humain, avec sa tendance à tout détruire, a fait une surenchère dans l’utilisation de la bombe nucléaire.

Ivy est donc une jeune fille de 16 ans , vivant dans une petite communauté de survivants aux Etats-. Elle est une Westfall, famille fondatrice de cette « ville » et doit, pour assurer la paix, épouser Bishop Lattimer, fils du Président.

Parce que, malgré la guerre nucléaire, l’être humain en général et les quelques milliers de survivants en particulier, n’ont rien appris et ne sont pas décidés à vivre en paix et en harmonie. Deux familles ont combattu pour le pouvoir et ce sont les Lattimer et leurs soutiens qui l’ont emportés. La solution trouvée pour mettre fin à cette petite guerre étant de marier les filles du clan Westfall (partie pauvre de la ville) avec les garçons du clan Lattimer (partie riche..) dès l’âge de 16 ans.

Le livre ouvre donc sur la journée des mariages organisés et sur Ivy qui part, en traînant des pieds. Elle quitte donc sa famille pour vivre avec un mari qu’elle ne connait pas. Sauf qu’Ivy n’a pas une famille conventionnelle, au moins du point de vue intentions… Depuis sa plus tendre enfance, sa sœur, puis elle-même, ont été conditionnées afin de participer au putsch projeté par leur père et la première étape est l’assassinat de Bishop dans les trois mois suivant le mariage.

Toutefois, le fait de quitter le giron familial fait qu’elle se mets à réfléchir par elle-même et qu’elle s’aperçoit que Bishop n’est pas le monstre décrit par ses proches.

Bien qu’elle ne soit pas d’accord avec la façon de gouverner du Président, elle n’adhère plus de façon aussi catégorique aux idéaux de son père et de sa sœur.

J’ai vraiment apprécié cette lecture et tout particulièrement la façon d’écrire de l’auteur. Elle distille les informations au compte-goutte mais donne aussi à réfléchir sur des nombreux sujets d’actualité (mariages arrangés , la place de la femme dans la société, la politique, la violence…). L’écriture est fluide et agréable ce qui fait passer crème ce livre.

Malgré un a priori dû à l’âge d’Ivy, j’ai été très agréablement surprise par sa façon d’appréhender son rôle dans la machination familiale mais aussi d’analyser les choses autour d’elle.

Quant à Bishop, il est vraiment mon coup de cœur pour ce 1er tome. Bon il réunit toutes les caractéristiques du héros type : beau, grand, intelligent… mais aussi, et surtout, avec son propre caractère, sa façon de voir la vie et ses rêves.

Ce livre n’est pas un livre où la bagarre est présente, je le précise pour les fans « d’action » où il faut que ça bouge tout le temps. L’action est le plus souvent psychologique (bon une certaine intrusion dans un certain bureau m’a donné des sueurs froides..) mais l’histoire avance à un bon rythme et on ne s’ennuie pas une minute.

La seule chose qui me désole est que la sortie du second tome est prévue pour le 3 novembre 2015 en VO, ça va sembler long avant d’avoir la suite des aventures d’Ivy..

Publicités

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s