Coeur de Cow-Boy de Z.A Maxfield

Coeur de cow-boyDate de sortie le 22 janvier 2016

Maison d’Edition : Reines – Beaux

Catégorie : M/M

Résumé :

Le cœur d’un cow-boy est aussi vaste que ses terres…Contremaître du ranch J-Bar, Malloy passe le plus clair de son temps seul, rodant à la lisière de la vie des autres tel un vieux coyote, accomplissant son boulot et maintenant sa vie privée. Jusqu’à l’arrivée de Crispin Carrasco.

Mince, musclé, et doté d’une bouche qui refuse de la fermer, Crispin fait jaillir une étincelle en Malloy… embrasant un feu dont le contremaître ignorait l’existence. Mais comment un coyote esseulé peut-il approcher la chaleur d’un feu ? Et plus important encore, qu’arrivera-t-il si ces flammes le brûlent ?

L’Avis de Plum Kréole :

** Chronique COUP DE COEUR **

Je remercie chaleureusement les éditions « Reines Beaux » pour l’envoi de ce service presse.

Cœur de Cow-boy c’est la rencontre « choc » entre deux hommes aux cœurs meurtris et aux tempéraments diamétralement opposés.  L’un est solitaire, parle peu ; l’autre aime être entouré et parle sans discontinuer.

Vous souvenez vous de Clint Eastwood le beau cow-boy ténébreux aux yeux de braises, celui des westerns qui ont bercés toute notre adolescence ?  Malloy m’a fait énormément penser à lui, ce cow-boy humble, touchants, un brin solitaire, sans réelles  attaches, qui malgré tout, protège et aime avec dévotion les êtres qui lui sont chers.  J’avoue avoir eu un véritable coup de foudre pour cette personne. Il a su captiver mon cœur. Il est troublant, attachant comme pas possible. Il est juste parfait, il à un cœur en or, toujours les mots justes, pleins d’attention pour les autres. C’est un véritable pilier pour le ranch, même s’il ne s’en rend pas forcément compte, puisque malgré tout, il doute pas mal de lui et de ces compétences.

Crispin, quand à lui est un jeune homme ouvert sur le monde, avec un cœur énorme, qui fait preuve d’énormément de patience. Il fait preuve d’empathie envers son prochain. il est plein de délicatesse envers les êtres qu’il  porte dans son cœur. Il voue une grande affection aux animaux qui pour lui ont les mêmes qualités et défauts que l’homme.

Quand Crispin arrive au ranch, il va allumer une étincelle qui chamboulera tout l’univers de Malloy, une étincelle qui réchauffera le cœur de ce dernier et par la même occasion, lui fera revoir toutes ces convictions.

Ils vont doucement s’apprivoiser, se compléter…  Ensemble ils vont apprendre la confiance réciproque, la dévotion, la compréhension. Ils vont mutuellement panser et guérir leurs blessures profondes qui emprisonnent leurs cœurs.  Ils vont s’aimer d’un amour intense. Un amour qui consume tout. Un amour puissant qui permettra à Malloy de découvrir que la solitude n’est pas une nécessité, qu’il peut se permettre de s’attacher, de vivre et de ressentir toutes ces émotions nouvelles. Crispin va lui ouvrir les portes d’un monde qu’il n’osait plus espérer.  Crispin sera son roc, son pilier. Malloy se rendra vite compte qu’il n’est rien sans lui, qu’il a besoin de lui pour avancer dans la vie et vice versa.

Mais un événement d’une immense tristesse va venir tout remettre en question.  La peur de tout perdre va venir les frapper de plein fouet.

Pourront-ils vivre leur amour au grand jour ? Seront-ils acceptés dans un Etat si conservateur ? Vont-ils être obligés de se séparer ?

Pour répondre à ces questions et à bien d’autres, je vous conseille de lire ce magnifique roman où l’amour transcende aux travers des mots, ou l’amour et le soutien mutuel guéri les maux les plus douloureux.

Pour ma part, ce roman est un Enorme Coup de Cœur. Il m’a plongé avec délectation dans l’univers des Cow-boys, m’a fait voyager avec passion dans des décors sauvages ; il m’a fait découvrir des personnages (principaux ou secondaires) touchants, attachants. Il m’a ouvert les porte d’un monde où des hommes de caractères, aux tempéraments affirmés, peuvent, par amour, déplacer des montagnes.

Je finirai avec ces trois citations :

« Je me retrouvai à tenter de me rapprocher, à tenter d’intensifier mon contact avec son corps, parce que ce baiser était mon oxygène et que j’avais suffoqué toute ma vie »

« Je me penchai et attrapai la veste de Crispin pour le tirer à moi. Nos lèvres se rencontrèrent à la perfection, et sa bouche s’ouvrit sous la mienne. C’était effronté et agréable, de prendre ce que je voulais là, à l’air libre, comme ça. C’était incroyablement juste, mais ça semblait aussi fragile, comme l’une des bulles de savon d’Analise, comme si ça pouvait exploser en une seconde, et tout ce que nous étions à cet instant disparaîtrait »

« À chaque fois que j’y pensais, et c’est franchement tout le temps, je désirais que Crispin s’approprie mon cœur. Je voulais qu’il me prenne, qu’il me coince sur le lit et me fasse savoir que j’étais sien – que je lui appartenais dans cet instant de douleur et de plaisir comme je n’avais jamais appartenu à personne d’autre »

Ma note : 5/5

Publicités

2 réflexions sur “Coeur de Cow-Boy de Z.A Maxfield

  1. Cette chronique me donne encore plus envie de le lire ! Il était dans ma liste de livre à acheter, je pense que je vais vite y aller !

    J'aime

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s