Comme un oiseau de Jérémy Henry

Comme un oiseauDate de sortie le 20 février 2016

Maison d’Edition : Auto Editions

Catégorie : M/M

Résumé :

Camille est prisonnier de ses responsabilités d’auteur à succès. Jun est prisonnier de ses responsabilités de yakuza. Le destin va les réunir. Leur amour va les entraîner dans des péripéties d’un bout du monde à l’autre. Ils vont devoir s’adapter à un monde violent et se battre pour rester ensemble.

 

L’Avis de Plum Kréole :

Je remercie chaleureusement Jérémy Henry pour sa confiance et l’envoi de ce service presse.

Je ressors de ma lecture avec un avis quelques peu mitigé. J’ai beaucoup aimé cette lecture, j’ai été happé par l’histoire dès les premières lignes… Le style de l’auteur est d’une grande simplicité, sans chichi, tout va à peu près droit au but, rien n’est enjolivé (où très peu). Alors j’ai carrément dévoré la première partie. J’avais hâte de découvrir où l’auteur allait nous emmener ….

« Comme un oiseau », c’est l’histoire de deux hommes issus d’univers totalement différents. C’est l’histoire de Camille, écrivain après avoir été une star du rock, et de Jun, Yakuza, chef de son clan.

Wow, je me suis dit, la vache l’auteur frappe fort … ça promet pas mal de rebondissements, d’épreuves, de violences, de souffritudes. Ben oui ! Quoi … YAKUZA, JAPON, CLAN. Comment dans un monde aussi fermé, protecteur, violent, ancré dans des croyances ancestrales, deux hommes allaient pouvoir s’aimer.

Toute la première partie du livre, l’auteur a vraiment bien mené sa barque. Leur histoire prend vie. La passion s’installe. Les sentiments évoluent et on ressent bien la crainte du monde qui les entoure.

Et puis après, malheureusement, le tout s’essouffle, et le soufflé est retombé ! Alors je m’explique : non pas que l’histoire devenait fade, NON ! Ce n’est absolument pas le cas. Leur histoire est belle, douce, légère, charnelle, passionnelle… Mais je ne m’attendais pas à cela !!

Mince ! Je voulais que Camille se batte, se rebelle, défende son droit à être reconnu. Je voulais que Jun affronte les siens pour protéger et revendiquer son homme.

S’ils ont le bonheur d’être ensemble, c’est bien en secret et grâce à l’acceptation et la dévotion de Camille.

En plus, il faut avouer que la couverture était pleine de promesses. Deux hommes, chacun dans leur cage, tel deux prisonniers de leur monde qui allaient être obligés de se défendre becs et ongles, pour protéger leur bien le plus précieux : leur Amour.

Malheureusement, rien de tout cela. Tout s’enchaine à merveille. Jun dit, Camille accepte et exécute… J’ai la sensation d’avoir sous les yeux un homme « pate à modeler » qui se laisse manger, modeler suivant les désires de chacun. J’admets que l’amour rend aveugle, que l’on peut accepter pas mal de chose, mais là c’est trop …

L’auteur de défends en nous indiquant « peu de romance »… Pour ma part Romance, il y a, du début à la fin ! Certes pas de la romance édulcorée avec des personnages énamourés, non car malgré tout leur amour, leurs actes, le sexe, tout est assez crus, non enjolivé, torride, parfois trash. Nous avons plutôt droit à une romance un peu charnelle, passionnelle, parfois exposée pour émoustiller … En plus de cela, il y a énormément d’amour d’abord entre les deux personnages principaux, mais aussi parmi tous les personnages secondaires.

En parlant de personnages secondaires, je trouve qu’il y en avait beaucoup trop. Parfois je ne suis retrouvée perdue, à ne plus savoir qui était qui !

Voilà pourquoi, mon avis est mitigé. J’ai aimé mais j’en aurais voulu plus. J’attendais le résultat de toutes ces promesses qui m’étaient faites…

J’ai tout de même passé un agréable moment, car, il faut l’avouer, l’amour entre ces deux hommes est beau et captivant. De plus Camille est un jeune homme avec un cœur énorme, Il fait preuve d’énormément d’empathie, de don de soi. Il déborde tout simplement d’amour et de compassion.

Ma note : 3/5

Publicités

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s