Comme Un Frère – Françoise Jay

Merci infiniment aux éditions Bayard pour ce Service de Presse incroyable.

41dPRRDCFXL._SX195_.jpg

Résumé :

Lorenzo et Gaspard, 18 et 19 ans, se lient d’amitié dans la chambre d’hôpital qu’ils partagent, après avoir survécu, pour l’un à un accident de moto, pour l’autre à ce qui paraît être une tentative de suicide. Avant de se connaître, un monde les séparait :

Lorenzo, apprenti menuisier, vit dans une une famille nombreuse d’origine italienne, au milieu de six soeurs, plus chaleureuses les unes que les autres et une mère qui élève seule sa petite tribu depuis la mort de son mari.

Gaspard, lui, vient d’un milieu très bourgeois, dont la rigidité lui pèse. Il est étudiant en maths spé pour répondre aux exigences de ses parents, alors qu’il rêve de liberté et de théâtre…

A l’hôpital, c’est une vraie fraternité qui naît entre les deux garçons. Au fil des conversations et des confessions partagées, les projets d’avenir ne tardent pas à se dessiner et les plans à s’échafauder…

 

Mon avis :

Ah quelle magnifique histoire ! Je suis toute contente, car le titre m’avait beaucoup plu, ainsi que le résumé et la couverture et me voila à sourire bêtement après avoir refermé la dernière page.

C’est une très belle histoire sur la vie, la jeunesse, le passage au monde adulte et la volonté et la force de faire ces choses qu’on aime, comme pour Gaspard – le théâtre et Lorenzo – être décorateur. Mais leurs familles et leurs moyens ne leur permettent pas tout et  les poussent à s’affirmer.

Leur histoire m’a permis de me retrouver, bien que je n’ai que 2 ans de moins, je sais qu’un jour ou l’autre j’aurais, moi aussi, à faire face à ces problèmes. Je les comprend.

« Je ne croyais qu’on ne voyait ça que dans les vieux livres. Mais non. » – page 146, chapitre 22

Et pourtant malgré ces allusions, que j’ai trouvé très stéréotypées et que l’on retrouve tout au long de notre lecture, on a une histoire véritable qui se glisse sous nos yeux.

 » – Alors, dis-le. Dis : « Lorenzo est ce que tu as déjà fait l’amour à une fille ? »

– Avec une fille plutôt ? Faut être deux pour faire l’amour.

-Et romantique, en plus… » – page 71, chapitre 10

Lorenzo et Gaspard sont deux garçons qui ne se connaissent pas mais qui deviennent très vite des frères. C’est un autre point de l’histoire que j’aime beaucoup. C’est cette amitié improbable entre deux personnes, ces deux garçons qu’absolument tout oppose et éloigne !

J’aime tout particulièrement Lorenzo car il est plus vif et plus spontané. On comprend vite qu’il est l’opposé de Gaspard, plus bavard, n’ayant aucun scrupules. Bien que je me retrouve beaucoup chez Gaspard, je le trouve pas assez affirmé et qu’il manque d’éclat, même si cela semble normal dans l’histoire (c’est peut être des remarques que je me fais du coup à moi-même..).

La ribambelle de soeurs que possède Lorenzo est tellement drôle et mignonne. « Ce ne sont que des A » – j’ai pensé cela quand j’ai lu la liste des prénoms.

« -Seulement six soeurs. Claudia, Monica, Valéria, Julietta, Ornella et Clara. » – page 23, chapitre 4

Ma préférée : Clara car elle est la première à s’enticher de Gaspard et à le comprendre. C’est beau car Clara renaît en se voyant à travers lui, ce qui la pousse à revivre, à reparler pour de bon. C’est drôle car je partage les sentiments des deux garçons : on a vraiment l’impression qu’elle est plus jeune et plus petite que ses 14 ans.

Et puis c’est elle qui clôt le roman sur une belle note de son journal. On se retrouve beaucoup à travers elle, à travers ses yeux de jeune adolescente découvrant un jeune adulte, qui plus est beau garçon.

« Mais dans quatre ans, j’aurai 18 ans et Gaspard 22. » – page 147, chapitre 22.

C’est l’histoire de deux inconnus qui se sont rencontrés dans une chambre d’hôpital, qui ont tracé leurs nouvelles vies ensemble car à chacun c’était l’ami qui manquait, le frère qu’il n’avait pas.

Comme des frères, ils ont changé leurs vies pour partir ensemble à la capitale.

C’est un roman Coup De Coeur car je me suis vraiment retrouvée à travers ce beau roman sur notre situation d’adolescents à la frontière du monde des adultes. Ma note ? 9/10 !

Publicités

9 réflexions sur “Comme Un Frère – Françoise Jay

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s