Chupacabra à l’Ecole des Vampires de Sébastien Tissandier

Résumé :

La vie n’est pas simple lorsqu’on est le seul vampire allergique au sang humain ! Du coup, le jeune Chupacabra se promène constamment avec Rustine, sa fidèle chèvre anémiée, qui lui sauve la vie à chaque fois qu’il cède à la tentation.

Mais lorsque les parents du jeune suceur de sang tombent gravement malades, Chupacabra et Rustine vont être livrés à eux-mêmes et tout faire pour les sauver avec l’aide de leurs amis.

Suivez Globule la chauve-souris et plongez dans ce roman illustré pour jeunes ados, bourré d’humour et de rebondissements…

Mon avis :

Avant tout, je remercie chaleureusement les Editions L’Ivre-book pour ce Service Presse vraiment divertissant.

J’ai tout d’abord été séduite par la couverture, que j’ai trouvé vraiment superbe. Puis, en lisant le résumé, je n’ai pas su résister.. Un vampire de 10 ans, allergique au sang humain et accompagné d’une chèvre appelé Rustine, voilà qui semblait prometteur !

Et j’ai bien fait ! Chupacabra est donc un jeune vampire, se nourrissant de sang de chèvre et, à mon avis, un peu ronchon ! Malgré sa nette tendance à vouloir zigouiller Rustine à tout bout de champ (parfois, j’avoue qu’il n’a pas tort, même si je le soupçonne de bien l’aimer quand même..), je l’ai trouvé vraiment super attachant et drôle. L’histoire se met en place tranquillement, on y découvre la vie de famille de Chupa mais aussi son école et ses amis. Du fait de sa différence, il n’est pas très bien accepté par les autres élèves-vampires qui se moquent régulièrement de lui. Ne pas pouvoir boire de sang humain est vraiment handicapant pour un jeune-vampire ! Malgré tout, il a quelques amis, tout aussi amusants que lui, et surtout prêts à l’aider lorsque des problèmes se dressent sur sa route.

J’ai trouvé la plume de l’auteur très agréable à lire et tout à fait adaptée à un public jeune. Des thèmes sérieux comme la différence ou l’acceptation de l’autre sont traités ici de façon amusante. Une bonne entrée en matière pour des discussions sérieuses avec les enfants.

Les illustrations de Vael Cat sont vraiment très réussies et contribuent à donner à l’ensemble un petit côté drôle et mystérieux. Elles apportent tout au long de l’histoire de petits clins d’oeils.

L’histoire est originale et bien faite. J’ai trouvé que c’était une très bonne ouverture pour attirer le jeune public vers le fantastique. A titre personnel, je vais partager cette lecture avec mon grand qui, malgré ses 10 ans, n’aime pas trop les vampires (mais de qui tient-il ???). Je suis certaine qu’il va adorer Chupacabra et qu’il voudra lire la suite (et moi aussi !!!) Bon, par contre, je refuse d’adopter une chèvre, même si j’adore Rustine !!

Ma note : 9/10

Em’ma

Publicités

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s