Et tu vis encore de Corinne Martel

Résumé :

Alice, une jeune star de la chanson, a de mystérieux secrets qu’elle nomme le « Plan A ».
Marc, un écrivain de polars, appelle les siens le « Plan B ». En panne d’inspiration, il passe son temps à visiter des sites monstrueux qui troublent son équilibre mental.
Quant à Pierre, il réussit à obtenir la direction d’une nouvelle prison composée de trente-huit détenus très spéciaux : des tueurs en série enfermés à vie. Sur son bureau, une chemise grise, nommée le « plan C ».
L’atmosphère est bien trop angoissante pour ce si petit village du Vercors…
L’heure des choix ne serait-elle pas prématurée ? Ils le savent bien, la mise en place de leurs plans va bouleverser le cours de leurs vies et les conséquences seront irréparables.
Et vous, à leur place, qu’auriez-vous fait..?

L’avis d’Em’ma :

En tout premier lieu, je tiens à remercier chaleureusement l’auteur Corinne Martel ainsi que Catherine Sicsic pour l’envoi de ce service presse. La gentille dédicace m’a beaucoup touché.

Je dois dire que j’ai été plus qu’intriguée par le résumé.. 3 plans, 3 personnages cités. J’ai donc entamé ce livre avec, déjà, 1000 questions qui me tourbillonnaient dans la tête et hâte d’avoir les réponses.

Je dois avouer que j’ai trouvé les premiers chapitres quelque peu destabilisants tant par leurs longueurs (tantôt courts, tantôt plusieurs pages) que par le fait qu’on est comme catapulté dans la vie de plusieurs personnes. Alice, Marc, Henriette, Pierre.. C’est avec l’impression d’être passée à travers un miroir, que j’ai découvert chaque personnage dans ce village de Balbeck dans le Vercors. On visite la jolie boutique d’Henriette décorée pour fêter Noël, on y perçoit l’amour qui uni Alice et Marc et on apprend à connaître Pierre et ses assistants dans la prison qu’il dirige.

Mais en réalité qui sont – ils ? Quels liens les unissent ? En quoi consistent leurs plans ? Alice et son plan A et son téléphone qu’elle ne lâche jamais.. Marc et son plan B et les sites abominables qu’il visite sur le Net.. Pierre et son plan C et cette nouvelle prison qui s’ouvre et qu’il va diriger..

Malgré ce côté un peu étrange du départ, j’ai été comme happée par l’histoire et, ce matin, j’ai une tête à faire peur puisque je l’ai lu d’une traite ! J’ai trouvé cette lecture totalement addictive, une fois le livre ouvert il m’a fallu aller jusqu’au bout pour comprendre, pour savoir jusqu’où chacun irait dans ses choix. J’ai complètement adhéré à la plume de l’auteur qui, pour un premier roman, m’a complètement bluffée. Ses mots sonnent justes, sont percutants et nous mènent exactement là où elle le souhaite. Ce thriller est atypique par sa présentation, efficace parce qu’on palpite à chaque page qui se tourne et surtout il nous amène à réflechir, à nous dire « Et moi ? Qu’aurai-je fait ? » Mon coeur répond instinctivement à la question mais je ne suis pas sûre que ma tête accepte la réponse.

Cela peut sembler étrange comme comparaison concernant un livre mais j’ai eu l’impression de faire un Rubik’s Cube tout au long de ma lecture. Il faut que tout s’emboite pour découvrir une face, puis deux jusqu’à avoir enfin une vue d’ensemble.

Certains le penseront trop court si l’on aime les grandes descriptions ou les pages de détails mais personnellement je l’ai trouvé parfait ! Chaque page, chaque mot a son utilité, sa nécessité. Chaque personnage a son importance, son but.

Vous l’aurez compris il s’agit d’un gros coup de coeur pour moi qui se classe sans aucun doute dans mon top 10 de l’année 2016 !

Ma note : 10/10

Em’ma

Publicités

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s