Naufragés de Siobhan Curham

naufrages-735370-250-400.jpg

Résumé :

Grace et quelques élèves d’une troupe de danse, doivent animer une croisière pendant deux mois. Cruz, un marin ténébreux originaire du Costa Rica, est chargé de les emmener jusqu’au paquebot en voilier. Mais, pris dans une tornade, ils échouent sur une île sauvage. En attendant les secours, ils établissent un campement sur la plage. Dès lors, les rancoeurs se font jour peu à peu. Jenna, la meilleure amie de Grace, se rapproche de Cariss, une fille insupportable et capricieuse, tandis que Grace, attirée par le beau Cruz, se sépare de Todd, son petit ami. En même temps, celle-ci est effrayée par des phénomènes étranges : visions, voix chuchotées qu’elle seule perçoit, odeurs qui semblent l’attirer vers la forêt.
L’île n’est peut-être pas si déserte qu’elle en a l’air…

Merci aux éditions Bayard pour ce chouette Service de Presse, de plus de cette auteure !

Mon avis :

Un avis globalement positif car c’est une assez bonne surprise. Je ne pensais pas l’aimer autant. Même si j’avais un très bon pressentiment en découvrant le nom de l’auteur – que j’affectionne beaucoup pour un de ses romans : Cher Dylan, paru aux éditions Flammarion (sur lequel je reviendrais sûrement).

Outre le fait que j’aime beaucoup l’auteur, j’ai aimé l’histoire je pense, au bout des 100/200 premières pages. Je trouvais au départ l’histoire un peu lente, sans réelle idée et motivation précise. Puis justement au milieu du récit, quelqu’un a changé la donne. L’histoire est devenue beaucoup plus chouette à lire et le fait que l’écriture soit fluide arrange de nombreux détails. L’héroïne Grace est adorable, j’ai le sentiment que chacun se retrouver en elle… Elle est la douceur incarnée et la sagesse suprême comparé à sa « meilleure amie » Jenna. Je pense que ce sentiment d’immersion en elle est du au fait que je me retrouve vraiment : je sais voir au delà des apparences et suis beaucoup plus ouverte par rapport aux statuts, comme Grace avec Belle.

Enfin les autres personnages sont à rire. Cariss est la caricature parfaite de la fille pourrie gâtée et qui se croit supérieure à tout le monde, d’où son rapprochement avec Jenna. Todd est, lui aussi, la caricature du petit ami parfait. C’est assez drôle même si j’hurlais à Grace de le quitter car au fond il n’est pas si chouette que ça, un peu chiant quoi ^^. Et puis Yago, le « brun ténébreux » comme l’appellerait une de mes amies, est pas mal dans son genre. Un peu trop mystérieux.

Malgré tout, mon personnage préféré est La Puce pour son optimisme éternel ainsi que pour sa vivacité car franchement Ron fait pitié. Et bon, Dan – pas mal mais il n’est pas assez développé, fin comme tous les personnages.

Des rebondissements assez inquiétante rendne tla fin captivante et nous empêche de lâcher le livre. C’est bien étoffé et riche en informations. Quel coup de théâtre ! Vivement la suite même si je reste sceptique car je trouve qu’il pourrait très bien s’agir que d’un One-Shot.

Ma note ? 7,5-8/10.

Zali’

Publicités

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s